En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.
  

S’assurer des volontés du défunt, avait-il souscrit un contrat de prévoyance obsèques ? Vous avait-il fait part de ses dernières volontés ? Avait-il laissé une lettre ?

Dans le cas contraire, ce sera à vous de prendre les décisions afin de vous rapprocher le plus près de ce qu’il aurait souhaité.

  • Voulait-il être inhumé ?
  • Dans un caveau ou en pleine terre ?
  • Préférait-il la crémation ?
  • La destination de ses cendres, voulait-il qu’elles soient inhumées dans une sépulture ou dans un columbarium ?
  • Ou bien une dispersion au jardin du souvenir ou ailleurs ?

Ces choix seront difficiles à prendre et nous sommes-là pour vous guider.

Avec les obsèques commencent le processus de deuil. Cette cérémonie fait prendre conscience de la disparition de l’être cher, de son absence, du vide. Lui rendre un dernier hommage, qu’il soit accompagné ou non d’une cérémonie religieuse, est réconfortant pour la famille. Les circonstances d’un décès permettent aussi de réunir tous les membres d’une famille et des amis souvent éloignés par la vie et de se remémorer des souvenirs agréables, des moments particuliers avec le défunt.

Demandez-nous conseil afin de personnaliser au mieux cette cérémonie et d’honorer, à votre façon, la mémoire du défunt.

Notre rôle est de vous décharger de toutes contraintes administratives et de vous assister tout au long de ce parcours.

Les pompes funèbres LAMOTTE vous accompagnent AVANT, PENDANT ET APRÈS LES OBSÈQUES.


Nous nous chargeons de toutes les démarches administratives, l’obtention des actes de décès ainsi que de tous les papiers nécessaires en vu de l’inhumation, de la crémation ou d’un rapatriement dans un pays d’Origine. De la coordination envers les différents intervenants, police, Mairie, Cimetière, crématorium, les différents représentants du culte, etc…

Nous mettons toute notre sensibilité, notre expérience et notre savoir-faire à votre service afin d’organiser des obsèques personnalisées, suivant vos croyances et votre budget.

La préparation du défunt

La toilette et habillage
Consistent : au rasage (si nécessaire), à la coiffure, à un maquillage léger uniquement si la famille le souhaite et à l’habillage.

Les soins de conservation ou d’embaumement
Consistent à une injection de produits antiseptiques, cette dernière réhydrate les tissus et donne un air reposé, détendu et naturel au défunt. Elle est pratiquée uniquement par une personne qualifiée que l’on appelle un thanatopracteur.

Pour vous assurer que la dernière image du défunt soit conforme à celle que vous aviez de lui, nous vous conseillons de nous remettre une photo afin que la personne chargée de ce travail s’efforce d’en respecter les traits. Il est très important de garder une bonne image du défunt.

Le choix du cercueil, son aménagement intérieur et son emblème

Tout comme la préparation du défunt, le choix du cercueil est difficile. C’est le symbole qui marque la disparition de l’être cher, il renvoie aux proches et à l’entourage la dernière image qui restera gravée dans leur mémoire.

L’essence de bois est essentielle : préférait-il du chêne, du pin ? De l’acajou ? La forme ? Travaillait-il dans le bois ? La famille se dirigera plus facilement vers un cercueil plus travaillé pour rappeler son métier.

Nous proposons une large gamme de cercueils. Tous répondent à la réglementation et aux normes en vigueur et sont tous issus de forêts durablement gérées. Ils sont équipés des accessoires obligatoires (poignées, cuvette biodégradable, plaque d’identification) :

  • dans différentes essences de bois : chêne, acajou, ayous, pin, sapin, peuplier, de forme parisienne, tombeau, coffre,
  • de teintes différentes : chêne clair, demi-teinte, ombrée,  blanc, gris, bleu, ou tout autre coloris à votre convenance,
  • avec une finition : naturelle, structurée, satinée, brillante, laquée, cérusée,
  • une gamme écologique.

Le choix du capiton est essentiel. Il permet de garder l’image du défunt dans un environnement de quiétude et de le voir reposer en paix. Il s’harmonisera aussi avec la couleur de ses vêtements.


 

L’emblème civil ou religieux viendra compléter la personnalisation du cercueil.

Grâce à notre ancienneté et à notre expérience, nous avons développé un service unique et novateur de personnalisation du cercueil. Il permet à chaque membre de la famille ou de l’entourage de participer au départ du défunt en inscrivant sur le cercueil un petit mot d’adieu, un poème, un message personnel, un dessin, des photos etc…. Il est important d’y associer également les plus petits afin que chacun garde dans sa mémoire le dernier message symbolique d’amour, d’affection ou d’amitié que chacun lui envoie et que le défunt emporte avec lui.
 

C’est aussi important pour la plus proche famille que toutes et tous participent, aient une dernière pensée, un message à formuler et soit présent ce jour-là.

Dans de nombreuses familles, certaines personnes regrettent, de ne pas avoir, pu ou su, dire certaines choses et peuvent le faire par ce moyen.

Cette cérémonie sera un moment riche en émotion, tendra à resserrer les liens qui vous unissaient et viendra adoucir la souffrance, la douleur, le chagrin et la rendra plus chaleureuse. C’est une étape très importante d’accompagnement et de préparation à la disparition de l’être aimé.

Le recueillement avant les obsèques

Le recueillement avant les obsèques
C’est un moment très important pour la famille, le souvenir des moments heureux. Il peut se faire soit au domicile où le défunt repose ou soit dans une chambre funéraire.

Salon de présentation de la chambre funéraire de SAINT-MAUR-DES-FOSSÉS (Val de Marne)

Celle-ci comporte plusieurs salons de recueillement où les familles peuvent se rendre aux heures d’ouverture de cette dernière. Elles peuvent aussi, nous demander de leur mettre à disposition un salon permanent qui permet aux familles d’aller se recueillir à toute heure du jour ou de la nuit. Pour cette dernière solution un soin d’embaumement est obligatoire.

ORGANISER LES OBSÈQUES

Lorsque survient le décès d’un proche, la famille est affectée et se trouve démunie face aux choix qu’elle doit prendre et aux nombreuses démarches à effectuer.

Organisation des obsèques

Si le décès survient au domicile
  • Appeler un médecin qui constatera le décès (tout médecin est habilité pour établir un certificat de décès)
  • La déclaration doit être faîte dans les 24 heures ouvrables de la Mairie du lieu de décès au service de l’État- Civil.
Nous nous occupons de faire ces démarches, à votre place, munies du livret de famille du défunt ou de sa pièce d’identité, ainsi que de la mise à jour du livret de famille, l’obtention des actes de décès et des papiers nécessaires en vu de l’inhumation, la crémation ou du transport.

Vient alors le moment de faire le choix de laisser reposer le défunt au domicile avec des soins d’embaumement, ou bien de nous demander de le transporter dans une chambre funéraire, en attendant le jour des obsèques.
Salle d’attente de la chambre funéraire de
Saint-Maur-des-Fossés (val de Marne).
Si le décès survient dans un hôpital de l’Assistance publique
Le certificat de constatation de décès est déposé directement à la Mairie, nous nous chargeons ensuite de faire mettre à jour le livret de famille, de récupérer les actes de décès ainsi que de tous les papiers nécessaires au bon déroulement des obsèques. Le défunt peut rester jusqu’au jour des obsèques dans la chambre mortuaire de l’hôpital.
ou nous demander de le transporter à son domicile ou la résidence de sa famille ou dans une chambre funéraire (délai maximum 48 heures après le décès).

Si le de décès survient dans une maison de retraite, une clinique ou un hôpital privé
Ces établissements n’ont pas tous l’obligation de posséder une chambre mortuaire, dans ce cas, la personne qui a qualité pour pourvoir aux obsèques doit nous appeler pour faire transporter le défunt dans une chambre funéraire ou un retour au domicile.

Si le décès survient sur la voie publique
En fonction des circonstances du décès, la police ou la gendarmerie peut décider d’ouvrir une enquête, le défunt est alors transporté dans un Institut Médico-légal, l’autorisation d’inhumer ou de crématiser sera alors donnée par le Procureur.

Rapatriement  à l ’Etranger
Nous nous chargeons d’effectuer toutes les démarches nécessaires selon la réglementation en vigueur.

Inhumation

Faire ce choix est une décision difficile en l’absence de dernières volontés du défunt, c’est votre intime conviction et celles des autres membres de la famille qui vous guideront. Les pompes funèbres LAMOTTE sont également, à vos côtés, pour vous aider au mieux des convictions de chacun et de votre budget.

Le caveau

Un caveau est une construction souterraine plus ou moins profonde suivant le nombre de cases désirées. Il peut-être en béton coulé ou bien monté avec des cases bétonnées préfabriquées.

La pleine terre

C’est une inhumation où le cercueil repose directement dans la terre. Son nombre est limité à 3 personnes soit deux mètres cinquante de profondeur. Les cercueils sont en contact permanent avec la terre. Il faut savoir que le meilleur des cercueils ne peut résister longtemps à l’humidité du sous-sol et au poids de la terre.
D’autre part, afin de parer aux risques d’effondrement des sépultures, la plupart des communes exigent la construction d’une fausse case. Elle peut l’être au moment d’un renouvellement au cas où la sépulture aurait besoin d’une remise à niveau, ou à la prochaine inhumation.
Une fausse case consiste à une construction bétonnée et souterraine sur 50 cm de hauteur sur le pourtour supérieur de la sépulture. C’est sur celle-ci que reposent la semelle et le monument ce qui renforce l’assise.

Nous en préconisons la construction même si elle n’est pas obligatoire dans la commune où se situe la sépulture.

La crémation

Beaucoup pense que le coût des obsèques pour une crémation est moindre, il n’en est rien étant donné que les prestations et services sont les mêmes que pour une inhumation. Il faut un cercueil et en plus une urne et la taxe de crémation qui est d’un coût élevé et en constante augmentation.
Une des salles de cérémonie au crématorium
de CHAMPIGNY-SUR-MARNE (Val de Marne)

Le devenir des cendres

Que faire des cendres ?
Depuis 2008, la loi interdit de conserver les cendres chez soi ou de les diviser. Elles peuvent être soit conservées ou dispersées dans un emplacement dédié à cet effet, soit dispersées en pleine nature.

Conserver les cendres
Elles peuvent être inhumées dans une sépulture familiale (pleine terre ou caveau même si la concession est complète) ou scellées sur le monument ou inhumées dans une case de columbarium ou cavurne.
 
Columbarium du cimetière de Condé
à SAINT-MAUR-DES-FOSSÉS (Val de Marne)
Ce choix doit être mûrement réfléchi, avant de prendre cette lourde décision, le crématorium peut garder les cendres 3 mois sans frais, ou plus. Une fois la dispersion effectuée, il n’y a plus de retour possible et de nombreuses familles regrettent cet acte faute de lieu de recueillement.

Jardin du souvenir (cimetière de Condé à SAINT-MAUR-DES-FOSSÉS)
Les familles étant dispersées dans le monde, il est important de laisser un lieu de recueillement pour les générations futures (petits-enfants ou arrière-petits-enfants).
Elles peuvent être dispersées en mer
Deux départs LE HAVRE ou BREST
Jehan Ango
(19 m x 6 m capacité maximum 96 passagers dont 30 places abritées et chauffées, un sanitaire) à droite
Ville du Havre II
(23,20 m x 6,5 m, capacité maximum 145 personnes dont 60 places abritées et chauffées, deux sanitaires, accès PMR)

En forêt

En pleine nature

À l’exception de la voix publique. Dans ce cas, une déclaration est à effectuer auprès de la Mairie du lieu de naissance du défunt.